Des particules plus rapides que la lumière détectées au Gran Sasso

Aller en bas

Des particules plus rapides que la lumière détectées au Gran Sasso

Message  Dominic le Sam 1 Oct - 22:00

Si la découverte se confirme, la physique et la cosmologie sont entrées dans une nouvelle ère. Une équipe de chercheurs menée par Dario Autiero (Institut de physique nucléaire de Lyon) annonce aujourd'hui avoir observé des neutrinos circulant légèrement plus vite que la lumière.

C'est dans le cadre de l'expérience OPERA, qui s'emploie à détecter - depuis le laboratoire souterrain du Gran Sasso - des neutrinos émis par l'accélérateur du Cern, que cette mesure a été réalisée.

Sur le parcours de 730 km qui sépare les deux sites, une distance que la lumière parcourt en 2,4 millisecondes dans le vide, Dario Auterio et ses collègues ont mesuré une avance des neutrinos de 60 nanosecondes (60 milliardièmes de seconde).

Infime, mais apparemment réelle puisque six fois supérieure à l'incertitude sur la mesure !



Trajet des neutrinos entre le Cern et le Gran Sasso.

Pour les neutrinos, la Terre est quasi-transparente. Crédit : CERN

Einstein dépassé ?

Depuis l'énoncé de la théorie de la relativité restreinte par Albert Einstein, en 1905, la vitesse de la lumière dans le vide est fixée comme une limite indépassable. L'essentiel de la physique du XXe siècle, en particulier la cosmologie, est bâtie sur ce fondement.

Malgré « les longs mois de recherche et de vérifications » réalisée par l'équipe scientifique avant de publier ce résultat - « totalement inattendu » a avoué Antonio Ereditato, porte-parole de l'expérience - un scepticisme de bon aloi prévaut donc dans les laboratoires.



Le détectetur de neutrinos de l'expérience OPERA. Crédit : CERN

Un signe avant-coureur en 2007

En 2007, une expérience américaine baptisée Minos avait déjà mesuré ce genre d'effet. Mais avec une incertitude telle sur la mesure que personne, ni même les chercheurs de l'expérience, n'y avaient vraiment crû.

Ces équipes vont maintenant tenter d'affiner leur résultat pour confirmer - ou infirmer - la mesure faite avec OPERA.

La précision de la mesure dépendant notamment du nombre de neutrinos observés - et ceux-ci étant extrêmement difficile à détecter - leur verdict ne devrait pas tomber avant deux à trois ans.

David Fossé, le 23 septembre 2011

_________________
Dominic Marier
Président du club d'astronomie Les Vagabonds du ciel de Lanaudière
Dobson 12" Antares

Nagler 31mm

Ethos 8-17mm

Baader Genuine Ortho 7mm.
avatar
Dominic
Admin

Messages : 121
Date d'inscription : 07/03/2011
Age : 46
Localisation : Saint-Ambroise-de-Kildare

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum